Les commandes système sous Windows 10

Vérifier et activer la restauration système

  • Win + R et tapez “Control system“.
  • Cliquez à gauche sur “Paramètres système avancés“.
  • Cliquez ensuite sur l’onglet “Protection du système“.
  • Vérifiez que la protection du disque système est notée comme “Activée“.
  • Sinon sélectionnez le disque système et cliquez sur “Configurer“.
  • Dans la fenêtre qui s’affiche, cochez la case “Activer la protection du système“.
  • Pour terminer cliquez sur “Appliquer” puis sur “Ok“.

Remarque : Utiliser 1% de la capacité du disque pour la restauration système est suffisant. Pour un disque SSD de 256 Go, 2,6 Go est correct. Si la sécurité est primordiale, augmentez jusqu’à 2%. Dès que la capacité a été utilisée, les plus anciennes sauvegardes seront écrasées par les plus récentes.

Créer un point de restauration

  • Dans Cortana, tapez “restauration” et validez.

ou

  • allez dans “Panneau de configuration“, puis “Système et sécurité” et enfin sur “Système“.
  • Maintenant cliquez à gauche sur “Protection du système“.
  • Vérifier premièrement que la protection du système sur le disque système (généralement le lecteur C) soit bien activée (voir la colonne “Protection“).
  • Si elle ne l’est pas, alors cliquez sur “Configurer” et cochez “Activer la protection du système“. Déterminer l’espace disque maximal utilisé pour stocker les points et cliquez sur “Appliquer“. Maintenant la protection est active !
  • Cliquez maintenant sur le bouton “Créer“.
  • Entrez une description et ensuite cliquez de nouveau sur “Créer“.
  • Patientez pendant la création du point de restauration.
  • Un message doit appaitre après la création, cliquez sur “Fermer” pour terminer.

Créer une clé USB de récupération

Il est à noter qu’une clé USB de récupération ne remplace pas une sauvegarde de votre système et de vos données. C’est avant tout un outil qui permet de dépanner de réparer Windows 10 quand ce dernier ne peut plus démarrer.

  • Placez une clé USB dans un des connecteurs. Attention toutes les données sur la clé seront effacées.
  • Tapez “Lecteur de récupération” dans Cortana.
  • Cliquez sur “Créer un lecteur de récupération” du Panneau de configuration.
  • Décochez “Sauvegarder les fichiers système sur le lecteur de récupération“. Une clé de 8 Go peut suffire si vous avez décoché cette option sinon préféré une clé de 16 Go.
  • Cliquez sur “Créer un lecteur de récupération“.
  • Sélectionnez le lecteur USB puis faites “Suivant“.
  • Pour terminer cliquez sur “Créer“.

Supprimer les fichiers temporaires

Emplacement des différents répertoires

  • La variable %Temp% correspond normalement au répertoire “C:\Users\\AppData\Local\Temp“. Tapez alors la commande “set” dans une invite de commande pour visualiser l’ensemble des variables d’environnement.
  • C:\Windows\temp“.
  • C:\Windows\Spool\Printers” contient les documents en attente d’impression.

Activer le nettoyage automatique de Windows

  • Allez dans “Paramètres“, “Système“, puis “Stockage” et ensuite cliquez sur l’option “Modifier la manière dont nous libérons de l’espace disque“.
  • Cochez “Supprimer les fichiers temporaires que mes applications n’utilisent pas” et “Supprimer les fichiers qui sont dans la corbeille depuis plus de 30 jours“.

Nettoyage avec Cleanmgr

  • Cet outil permet de supprimer les fichiers temporaires, le cache internet, la corbeille et également les fichiers d’erreur.
  • Tapez Win + R, saisissez ensuite “cleanmgr” et validez.
  • Sélectionnez par la suite le disque à nettoyer.
  • Sélectionnez les éléments à nettoyer, la taille récupérée est indiquée à droite.
  • Pour terminer validez par “Ok” et patientez…

Défragmenter et optimiser les disques

Les disques SSD

  • Il est à noter que les disques SSD ne peuvent pas être défragmentés.
  • Tapez Win + R, saisissez ensuite “dfrgui.exe” et validez.
  • Sélectionnez le disque SSD et cliquez sur “Optimiser” afin de lancer l’opération.

Les disques durs

  • Tapez Win + R, saisissez “dfrgui.exe” et validez.
  • Sélectionnez ensuite le disque dur et cliquez sur “Analyser“.
  • Dans la colonne “État actuel“, si vous voyez que le disque a besoin d’être optimisé, alors cliquez sur le bouton “Optimiser” afin de lancer la défragmentation.