Comment bien choisir son SSD

Introduction

Le SSD est devenu un stockage nécessaire de base pour toute nouvelle configuration. Les prix ont vraiment chuté et ils sont maintenant omniprésents aussi bien dans les ordinateurs de bureau que les portables. Nous allons détailler dans ce guide toutes les caractéristiques de base qu’il est nécessaire de connaître et découvrir comment bien choisir son SSD de façon intelligente et judicieuse.

Qu’est-ce qu’un SSD ?

Un SSD (Solid State Drives) peut être comparer pour simplifier à une grosse clé USB de stockage. Ils sont composés de mémoire NAND Flash qui est beaucoup plus rapide que les traditionnels disques durs.

Les avantages des SSD

  • Silencieux car ils ne comportent pas de pièces mécaniques.
  • Très très rapides et bien plus rapides que les disques à plateaux.
  • De petites tailles.
  • Faible consommation électrique.

Les inconvénients des SSD

  • Plus onéreux qu’un disque dur traditionnel, mais ils deviennent de plus en plus abordables suivant le type de mémoire utilisée.
  • Limités à 4 To de stockage tandis que les disques durs à plateaux parviennent sans difficulté jusqu’à 14 To de capacité.

Le plus gros des avantages des SSD est leur vitesse de lecture/écriture. En effet le point le plus handicapant ces dernières années sur nos ordinateurs était la vitesse de lecture/écriture des données sur les supports de stockage. Avec l’arrivée des SSD notre machine a pris un véritable coup de fouet et cela s’est vraiment ressenti dans la vitesse de chargement de l’Os et dans son utilisation au quotidien (Windows 10 en autre). Certes les prix rencontrés reflètent hélas encore la jeunesse de la technologie mais les gains sont vraiment énormes.

Les différentes tailles

Les SSD sont déclinés en plusieurs tailles. Celles-ci vont déterminer l’interface mais aussi leurs utilisations, c’est à dire la façon dont ils vont être connectés à l’intérieur de votre ordinateur.

Les 2,5 pouces ou 2,5″

guide achat ssd taille 2-5 pouces

D’une taille de 69,85 x 9,5 x 100,5 mm, l’épaisseur peut varier d’un constructeur à un autre. Elle a même tendance à diminuer pour les SSD grâce notamment à la miniaturisation des composants.

Le mSATA

guide achat ssd taille msata

Ce format correspond au Mini SATA. Prévu au départ pour les ordinateurs portables, ce type de connexion se retrouve également sur des cartes mères pour ordinateur Desktop. D’une largeur de 30 mm, il est décliné en 2 longueurs de 50 ou 95 mm. Au niveau des SSD il est de moins en moins prisé par les constructeurs au profit du format M.2.

Le M.2

guide achat ssd taille m2

D’une largeur de 22 mm, il est décliné en plusieurs longueurs de 30, 42, 60, 80 ou 110 mm (ref : 2230, 2242, 2260, 2280 et 22110). Certaines cartes mère peuvent accepter plusieurs dimensions. Ce format est de plus en plus utilisé et plébiscité par les constructeurs. Attention le format M.2 peut être utilisé pour d’autres périphériques comme les cartes Wifi, Bluetooth, Modem, Ethernet, GPS ou encore USB. Dans ce cas là il existe d’autres dimensions que celles utilisées pour les SSD. Ce format permet aussi un gain de place dans votre ordinateur quand la carte mère en est équipée.

Les différentes interfaces des SSD

Voici le critère principal à appréhender pour savoir comment choisir son SSD. En effet le choix de l’interface va dicter la vitesse de lecture/écriture de notre SSD.

L’interface SATA

Limité à 6 Gbps, c’est la plus ancienne et on la retrouve sur tous les formats cités précédemment (2.5″, mSATA et M.2). Les disques durs classiques utilisent encore cette interface. Malgré les évolutions de celle-ci sur le papier la théorie indique 16 Gbps mais dans la réalité on ne dépasse guère le 6 Gbps encore aujourd’hui.

L’interface Pci Express

Cette interface remplace petit à petit l’interface SATA avec des débit théoriques bien plus rapides et je dirai même impressionnants. A l’origine elle est utilisée depuis un certain temps déjà par les cartes graphiques pour faire transiter les gros flux de données entre le processeur et cette dernière. Elle a été transposée aux SSD pour leur permettre de dépasser les débits limités du SATA. Les grands constructeurs ont même développé un standard spécifique pour les SSD qui se nomme NVMe (e pour Express). Vous retrouverez cette interface uniquement sur le format M.2.

Conclusion sur les interfaces

Vous comprenez bien évidemment que c’est le SSD pourvu de l’interface Pci Express qui est le plus véloce ! Il ne faut pas négliger l’interface SATA car si vous comparez un disque dur classique et un SSD, ce dernier est quand même 4 fois plus rapide. S’équiper de SSD est donc une affaire d’équilibre entre le prix, la rapidité d’exécution et les réels besoins de stockage.

Je terminerai avec le Pci Express 4.0 qui est une évolution du Pci Express 3.0. En effet le changement de version permet de doubler la bande passante ! Mais en contre partie seules les cartes mères pourvues d’un chipset X570 d’Amd sont équipées de cette technologie. Ah ! j’allais oublier il est nécessaire également d’être équipé d’un processeur Amd Ryzen de 3ème génération (série 3000) et aussi d’un SSD compatible Pci Express 4.0. Certes les gains de vitesse sont réels mais la note (Processeur + Carte mère + SSD) est particulièrement salée ! Je conseille donc de rester sur la technologie Pci Express 3.0 (pour l’instant) qui offre toujours de très bons résultats de performance par rapport au Pci Express 4.0. Entre nous il est pratiquement impossible de différencier en utilisation quotidienne un Pc équipé de Pci Express 3.0 et celui équipé de Pci Expres 4.0.

Vitesses des différentes interfaces

SupportInterfaceLectureÉcriture
Disque durSATA150 MB/s100 MB/s
SSDSATA530 MB/s500 MB/s
SSDPci Express 3.01900 à 3500 MB/s950 à 3300 MB/s
SSDPci Express 4.04200 à 5000 MB/s2500 à 4200 MB/s

On peut remarquer que les disques durs classiques sont vraiment à la traine ! Attention ce n’est pas parce qu’un périphérique dispose d’une telle interface qu’il va disposer des débits décrits dans ce tableau. Certains appareils fluctuent plus ou moins autour de ces valeurs. En effet la qualité des composants utilisés dans la fabrication d’un SSD y joue pour beaucoup.

Les différents types de mémoire

Comme vous le savez maintenant les SSD sont constitués de mémoire, mais ces dernières peuvent être de types différents. En effet en fonction des technologies cela va déterminer leur durée de vie et bien évidemment leur coût.

La mémoire SLC

  • SLC pour Single level Cell, une cellule mémoire peut stocker 1 seul bit.
  • Durée de vie : entre 90 000 et 100 000 cycles d’écriture.

La mémoire MLC

  • MLC pour Mingle level Cell, une cellule mémoire peut stocker 2 bits.
  • Durée de vie : environ 10 000 cycles d’écriture.

La mémoire TLC

  • TLC pour Tripe level Cell, une cellule mémoire peut stocker 3 bits.
  • Durée de vie : entre 2 000 et 5 000 cycles d’écriture.

La mémoire QLC

  • QLC pour Quad level Cell, une cellule mémoire peut stocker 4 bits.
  • Durée de vie : environ 1 000 cycles d’écriture.

Le nombre de cycles d’écriture va déterminer le coût et l’endurance d’un SSD (son type d’utilisation). La mémoire la plus couteuse est de type SLC. Vous ne trouverez pas sur ce guide de SSD avec ce type de mémoire car ce matériel est réservé essentiellement pour les entreprises (serveurs en autre). Le second type est la MLC et le seul produit que je propose est le SSD 970 Pro de Samsung. Certes il très cher mais c’est aussi le plus endurant des SSD. Les autres produits sont soit constitués de TLC ou de QLC. Pour un usage au quotidien (Système d’exploitation) je conseille d’utiliser des SSD constitués de TLC et d’autre part ils sont parfait au niveau tarif. Le type de mémoire QLC est le plus économique, je conseille d’utiliser cette technologie pour le Gaming.

Le TWB

Le TBW (TeraByteWrinting) est une unité qui dicte la durée de vie d’un SSD. Elle estime une quantité maximale de données écrites sur le disque SSD. Au delà de cette quantité, les mémoires ne pourront plus stocker d’information. Le TBW est une donnée constructeur et dépendra premièrement de la technologie des mémoires utilisées et en autre de la capacité de stockage du SSD (un paramètre que l’on oublie parfois lors de l’achat !).

Si vous désirez calculer la durée de vie de votre SSD je vous encourage de lire mon article : Connaître la durée de vie d’un SSD.

Comment bien choisir son SSD ?

Premièrement l’utilisation de votre ordinateur selon vos activités va déterminer le choix des différents supports de stockage. Deuxièmement le mariage SSD et disque dur classique est encore une solution parfaitement envisagable et très économique.

Par contre je recommande systématiquement aujourd’hui un SSD pour le stockage du système d’exploitation.

Je recommande également de différencier le SSD pour le système d’exploitation et le SSD de stockage pur quand cela est possible ! En effet il préférable de choisir un SSD très rapide pour l’OS et les applications, et de prendre un SSD moins performant pour les données. En pratique ce cas de figure est réalisable pour un Pc fixe mais quasi impossible à réaliser sur un Pc portable d’entrée ou milieu de gamme.

Attention autre cas, si votre stockage ne dépasse pas 2 To, les SSD sont des choix judicieux et tolérables financièrement. Par contre si vos besoins de stockage sont plus importants, les disques durs traditionnels seront une solution d’abord moins coûteuse et vous pourrez même envisager des stockages de 14 To sur un seul disque par exemple !

Exemple de configuration en fonction de l’usage

Vous l’avez compris le type d’utilisation de votre ordinateur va déterminer le choix des différentes technologies. Les différents exemples de configurations ci-dessous n’engagent que moi. Dans la réalité c’est vous au final qui ferez votre choix.

Un SSD unique

  • Le premier cas est celui d’un Pc qui est dédié à la bureautique, à Internet et au visionnage de vidéo. Mon choix se porte sur un SSD classique en SATA (2.5″ ou M.2) et ayant une capacité de 512 Go grand maximum. En effet il n’est pas nécessaire de choisir une capacité plus importante afin d’éviter d’exploser le budget.
  • Un Pc de Gamer de milieu de gamme est le second cas qui me vient à l’esprit. Ici il suffit de prendre un SSD toujours en SATA (2.5″ ou M.2) ayant une capacité de 1 To grand maximum. Certes les jeux prennent de la place mais ce choix est judicieux si le joueur reste raisonnable. D’autre part il pourra faire évoluer sa machine s’il en a le besoin avec un disque dur classique par exemple.
  • Le dernier cas concerne les ordinateurs portables, en effet la machine est fournie avec ou sans SSD ! Je préconise impérativement l’achat d’un portable (laptop) avec un SSD. Pour moi une machine sans SSD est une machine obsolète.

Plusieurs SSD

  • Le cas typique est celui d’une machine haute de gamme (puissante) et ayant des besoins de stockage de moins ou égale à 2 To. Son équipement sera un SSD M.2 en Pci Express de 500 Go (OS et applications) très véloce et d’un autre SSD 2.5″ en SATA de 2 To. Le coût total non négligeable reste cohérent par rapport au coût total de la machine.

Mixe de SSD et disque dur classique

  • Dans ce cas de figure le Pc de Gamer pur et dur sera équipé d’un SSD SATA ou M.2 de 256 Go et d’un disque dur classique de 4 ou 6 To. Le coût gagné sur le stockage pourra être ré-investi par exemple sur l’élément le plus onéreux : la carte graphique.

Mon guide de SSD

Les SSD en format 2,5″

guide achat ssd crucial bx500 480go

Crucial BX500 480Go

Capacité : 480 Go
Taille : 2,5″
Interface : SATA III
Mémoire : TLC 3D
Vitesse lecture/écriture : 540/500 Mo/s
Utilisation : Stockage et Gaming
Autres capacités : 120, 240, 480 et 960 Go
Prix : 62 €

acheter sur Amazon
guide achat ssd crucial mx500 1to

Crucial MX500 1To

Capacité : 1 To
Taille : 2,5″
Interface : SATA III
Mémoire : TLC 3D
Vitesse lecture/écriture : 560/510 Mo/s
Utilisation : OS, Gaming et Stockage
Autres capacités : 250 Go, 500 Go, 1 To et 2 To
Prix : 120 €

acheter sur Amazon
guide achat ssd samsung 860qvo 1to

Samsung 860 QVO 1To

Capacité : 1 To
Taille : 2,5″
Interface : SATA III
Mémoire : QLC
Vitesse lecture/écriture : 550/520 Mo/s
Utilisation : Stockage et Gaming
Autre capacité : 1, 2 et 4 To
Prix : 107 €

acheter sur Amazon

Les SSD en format M.2

guide achat ssd crucial p1 1to

Crucial P1 1To

Capacité : 1 To
Taille : NVMe M.2
Interface : Pci Express 3.0
Mémoire : QLC
Vitesse lecture/écriture : 2000/1700 Mo/s
Utilisation : OS, Bureautique (Pc entrée de gamme)
Autre capacité : 500 Go et 1 To
Prix : 117 €

acheter sur Amazon
guide achat ssd kingston a2000 1to

Kingston A2000 1To

Capacité : 1 To
Taille : NVMe M.2
Interface : Pci Express 3.0
Mémoire : TLC 3D
Vitesse lecture/écriture : 2200/2000 Mo/s
Utilisation : OS et Stockage (Pc milieu de gamme)
Autre capacité : 250 Go, 500 Go et 1 To
Prix : 195 €

acheter sur Amazon
guide achat ssd samsung 870evo plus 1to

Samsung 970 Evo Plus 1To

Capacité : 1 To
Taille : NVMe M.2
Interface : Pci Express 3.0
Mémoire : TLC 3D
Vitesse lecture/écriture : 3500/3300 Mo/s
Utilisation : OS et Stockage (Pc milieu/haut de gamme)
Autre capacité : 250 Go, 500 Go, 1 To et 2 To
Prix : 225 €

acheter sur Amazon
guide achat ssd samsung 970pro 512go

Samsung 970 Pro 512Go

Capacité : 512 Go
Taille : NVMe M.2
Interface : Pci Express 3.0
Mémoire : MLC
Vitesse lecture/écriture : 3500/2700 Mo/s
Utilisation : OS (Pc haut et très haut de gamme)
Autre capacité : 512 Go et 1 To
Prix : 162 €

acheter sur Amazon

Conclusion

J’ai sélectionné les capacités les plus courantes parmi cette gamme. N’hésitez pas à choisir la bonne capacité en fonction de vos besoins. Certes je n’ai proposé aucun SSD en Pci Express 4.0 et cela reste mon choix ! En effet je ne trouve pas le gain de performance (par rapport au Pci Express 3.0) intéressant au regard des prix pratiqués par les constructeurs. De même cela demande une réel contrainte de posséder du matériel très spécifique (AMD) afin de profiter pleinement de cette nouvelle technologie. Voilà vous avez toutes les données en main et vous savez maintenant comment bien choisir son SSD.