Quel type d’ordinateur pour un photographe amateur ou semi-professionnel ?

Aujourd’hui nous allons essayer de répondre à la question que l’on m’a posé récemment : Quel type d’ordinateur pour un photographe amateur ou semi-professionnel ?

1. Introduction

Dans le cadre privé de mon entourage plusieurs personnes m’ont demandé récemment quel type d’ordinateur conviendrait pour les besoins d’un photographe amateur (juillet 2017). Dans cet article je vais vous présenter une configuration économique mais très performante. Pourquoi économique ? Tout simplement parce que personne ne m’a renseigné sur le budget qu’il serait prêt à débourser pour cette configuration. Cette station de travail sera proposée sans écran, mais je vous proposerai quelques options et périphériques afin de la compléter ou de l’améliorer. Pour terminer je souligne que les choix dans cet article sont les miens et que vous êtes libres d’y adhérer ou non. Bonne lecture…

2. Les besoins et le budget

La machine que je propose, sera de type Pc. J’ai exclu Apple avec ses iMac ou autres stations de travail car les tarifs explosent littéralement si vous désirez une « bécane » vraiment puissante. Je ne dénigre pas Apple car il propose certaines machines intéressantes avec il faut le signaler de très bon écran dans le domaine de l’image.

L’ordinateur que je propose sera donc de type bureau (Desktop) en forme de tour sans écran, sans accessoires de pointage (clavier, souris ou tablette graphique) et également sans système d’exploitation. Cette machine fonctionnera sous Windows (en principe) car les logiciels de base utilisés par les photographes tels Lightroom, Photoshop ou encore DxO OpticsPro tournent sous cet Os. L’utilisation d’une machine tournant sous Linux est une option parfaitement envisageable mais en terme de logiciels les choix seront plus restreints. Pour ceux que cela intéresse des logiciels comme Gimp, Rawtherapee et Kdenlive sont des alternatives très convaincantes et surtout gratuites sous le système d’exploitation Linux (certaines étant mêmes disponibles sous Windows). Je tiens à souligner que les logiciels Adobe ne sont pas hélas disponibles sous Linux et cela est bien dommage !

Le domaine de cette machine (je le rappelle) sera la retouche photo intensive, la création graphique et de façon moindre le montage et l’encodage vidéo. Pour notre solution il faudra privilégier un processeur (Cpu) capable de traiter des opérations multi-cœurs et multithreadées. Pour simplifier c’est l’opération de multiplier les tâches dans un même laps de temps. Pour cela il faudra choisir un processeur avec un maximum de cœurs et de threads. Avant de vous proposez la configuration complète je vais essayer pour chaque composant retenu de vous expliquer mes choix. Je préfère le répéter une nouvelle fois, il sera tout à fait possible d’utiliser cette machine pour réaliser du traitement vidéo sans problème en HD ou en QHD. La 4K est une alternative possible mais cela dépend essentiellement de la carte vidéo et bien sûr de votre moniteur. Pour chaque composant je donne un tarif indicatif (au moment ou j’ai écrit l’article). Sachant que les prix peuvent très vite fluctuer dans le domaine de l’informatique, j’essaierai dans la mesure du possible de mettre à jour cet article. Un dernier point important j’ai exclu l’utilisation des jeux vidéo pour la futur machine. Mais sachez que si désirez jouer convenablement avec cet ordinateur il suffira simplement d’upgrader la carte vidéo par rapport à la configuration de base que je vais vous proposer.

3. Les différents composants

Le processeur (CPU)

  • Ryzen 7 1700 (8c/16t) fourni avec son refroidisseur (ventirad) 340€

Pour le Cpu deux choix sont possibles : Intel ou AMD. Ce dernier (AMD) a sorti cette année de très très bons processeurs multi-coeurs et surtout à un tarif très intéressant. Mon choix est relativement simple je privilégie un processeur ayant un maximum de cœurs. Le tout nouveau Ryzen 7 1700 est parfait pour le travail que nous allons lui demander. Il dispose de 8 cœurs physiques et 16 cœurs logiques (threads), et de plus il est très facilement « overclockable » pour approcher la puissance d’un Ryzen 7 1800X se situant lui à un tarif bien supérieur. Par rapport à ceux proposés par Intel, le processeur i7 7800X (6 coeurs physiques/12 coeurs logiques) pourrait être une alternative correcte, mais étant plus cher de 100€ je trouve que cela n’en vaut pas la peine. De plus disposant d’un socket LGA 2066, la carte mère devrait disposer d’un chipset Intel X299 qui exploserait le budget d’une telle machine pour des performances hélas similaires en multithreads ! Si vos moyens financiers le permettent je vous suggère d’investir le gain de cette différence de tarif dans le stockage (disque dur ou Nas) ou dans les accessoires. Pour finir sur ce sujet j’ajouterai (pour les puristes !) que le Ryzen 7 1700 ne possède pas de Chipset graphique en interne, c’est à dire qu’il est impératif de lui adjoindre une carte graphique. Même si ce n’est pas le cas pour les processeurs Intel, le Gpu interne n’est malheureusement pas suffisant hélas pour la retouche photo.

La carte mère

La première chose à considérer pour votre carte mère est sa dimension car cela va déterminer (en partie) la taille de votre boitier mais surtout le nombre de connectiques disponibles. En effet plus la carte est petite et moins il y aura de place pour la connectique. La dimension détermine le nombre de slots Pci disponibles sur la carte (3 slots Pci pour le MicroATX, 6 pour l’ATX et 1 pour le Mini ITX). Pour information voici les dimensions des différents types de carte mère :
Mini ITX : 170 x 170 mm (max)
Micro-ATX : 244 x 244 mm (max)
ATX : 305 x 244 mm (max)
Attention d’autres formats existent sur le marché mais ces trois là sont les plus courants. J’ai choisi le chipset AMD B350 qui possède toutes les fonctions nécessaires d’une très bonne carte mère de milieu de gamme, et qui vous permettra d’overclocker sans souci le Cpu Ryzen 7.

La mémoire (Ram)

Le prix de la mémoire a grimpé en flèche ces dernières années et il est donc impératif de bien choisir la quantité nécessaire. 16 Go pour commencer est judicieux en retouche photographique. Notre carte mère dispose de 4 emplacements, donc nous utiliserons 2 barrettes (2 x 8 Go). Il restera 2 emplacements de libre et si vos besoins augmentent vous pourrez toujours upgrader votre machine pour rajouter 2 barrettes supplémentaires.

Le disque SSD

Je vous recommande et j’insiste fortement d’utiliser un SSD car les prix sont aujourd’hui vraiment abordables. L’intérêt est d’installer l’Os et les applications principales sur ce support en profitant de ses débits très rapides. Les autres données (photos et vidéos) quand à elles seront stockées sur un disque dur standard de plus grande capacité. La capacité de 240 Go sera le minimum à investir. Pour notre disque SSD le format M.2 plus petit, plus rapide et plus chère n’a d’intérêt que si vous disposez de peu de place dans votre boitier.

Le disque dur

(Stockage spécial Nas ou disques montés en Raid 1)

Le stockage sera la partie ou je vous engage à réfléchir sérieusement sur vos réels besoins. De base j’utiliserai un disque dur de 2 To pour stocker provisoirement les photographies sur lesquelles vous allez devoir travailler. Par la suite si vous souhaitez stocker vos données pour les conserver de manière sécurisée je vous recommande un Nas équipé 2 baies en Raid 1. La possibilité d’ajouter 2 disques durs en Raid 1 directement dans votre machine sera possible pour éviter l’achat d’un Nas mais ce dernier est bien plus pratique.

Qu’est-ce le Raid 1

Le Raid 1 ou montage en miroir (mirroring) est le moyen de réaliser un stockage redondant afin d’augmenter la sécurité des données sauvegardées. Pour faire simple on monte en grappe 2 disques de même capacité (de préférence) et quand une donnée est copiée sur le 1er disque, elle l’est également copiée une seconde fois sur le 2ème disque. Les 2 disques possèdent donc les mêmes données redondantes. Si l’un des disques tombe en panne, les données sont toujours accessibles via le 2ème disque. Cette méthode reste onéreuse mais elle est idéale pour de la sauvegarde et la sécurisation de données. Ce système peut fonctionner avec 3, 4 ou même 5 disques suivant l’importance des données à sauvegarder.

La carte video

Une petite carte graphique suffit largement pour cette machine dédiée à la photographie mais cela dépend également de la définition du moniteur utilisé. Pour le Full HD (1920 x 1080 pixels) ou le QHD (2560 x 1440 pixels) une carte vidéo disposant de 1 Go de Ram peut suffire. Mais je vous recommande de préférence une carte équipée de 2 Go de Ram pour être tranquille sous Photoshop. La carte Nvidia GTX 1050 est donc parfaite pour cela. Pour la 4K (4096 x 2130 pixels) toutes les cartes graphique de 2 Go affichent cette définition sans problème, mais la carte Nvidia GTX 1060 équipée de 6Go de Ram est idéale car elle est plus riche en connectique. Je conseille d’éviter les ports HDMI en version 1.4 et utiliser des ports HDMI en version 2.0 minimum. Privilégiez des cartes vidéo équipées de plusieurs et différents ports (DVI, HDMI et Displayport), et ainsi cela vous permettra de connecter un 2ème écran sans ralentissement d’affichage. J’ai privilégié les cartes vidéo Nvidia car elles sont compatibles Cuda. En effet cette accélération matérielle (Cuda) profite à certains logiciels de traitement vidéo comme Adobe Premiere Pro. Si vous désirez jouer avec votre machine la GTX 1060 est indispensable.

L’alimentation

L’alimentation électrique d’un ordinateur doit être choisi précisément car c’est elle qui va alimenter l’ensemble de nos composants. Beaucoup de personne sous-estime ce composant mais sachez qu’une alimentation de basse qualité ou sous dimensionnée peut endommager certains composants et rendre votre machine instable. Le bruit est aussi un élément a ne pas négligé surtout si vous passez de long moment à travailler à coté de votre machine. Les deux modèles que je propose sont des valeurs sûrs dans ce domaine.

Le boitier

Les minis tours

Les moyennes tours

  • Antec P100 (L220 x P523 x H484 mm, ATX, Micro ATX et Mini-ATX, couleur noir) 95€
  • Cooler Master Silencio 652 S (L220 x P508 x H507 mm, ATX et Micro ATX, couleur noir) 115€
  • Zalman Z9 Neo (L205 x P482 x H490 mm, ATX, Micro ATX et Mini-ITX, couleur noir) 70€

Le choix d’un boitier est une affaire de goût et d’esthétique, d’espace disponible sur votre bureau et bien sûr du nombre de composants que vous devrez y installer. Je les ai classés par taille toujours pour faciliter votre choix. Il existe un très grand choix de boitiers sur le marché et cette liste représente qu’une infime sélection. Vous pouvez acheter les yeux fermés tous les boitiers cités plus haut. Attention certains ne possèdent pas d’emplacement pour un lecteur Dvd/BueRay. Les constructeurs commencent à délaisser ce genre de périphérique car il devient de plus en plus obsolète. Pour terminer sur ce sujet je vous recommande de visiter les sites des constructeurs afin de faire votre choix visuellement. En effet les constructeurs ont fait des progrès énormes en matière de design. Voici quelques conseils et recommandations :

  • Éviter l’achat d’un boitier avec une alimentation incluse car généralement elle est très souvent de piètre qualité.
  • Vérifier toujours la compatibilité du boitier avec votre carte mère et également avec votre alimentation.
  • Préférer un boitier incluant d’office 2 ou 3 ventilateurs (Le refroidissement est essentiel !).
  • Attention les boitiers de petite taille ont un volume restreint. Pour les cartes mère Micro ATX ou Mini-ATX il est impératif de vérifier les hauteurs de la Ram et surtout du ventirad si vous décidez de changer celui fourni avec le Cpu.
  • Les filtres anti-poussière sont un plus indéniables.
  • Les boitiers en aluminium sont certes beaucoup plus léger mais ils sont en réalité 2 fois plus chère !
  • Voici quelques autres fabricants que je vous encourage à consulter : Be Quiet!, BitFenix, In Win, Lian Li, NZXT, SilverStone et Thermaltake.

4. Quel type d’ordinateur pour un photographe amateur ou semi-professionnel ?

La configuration de base

pc photographe config eco

Budget nécessaire : 1120 €
Processeur : Ryzen 7 1700 (8c/16t) fourni avec son ventirad – 340€
Carte mère : Asus PRIME B350-PLUS (ATX) – 116€
Mémoire : Corsair Vengeance LPX Series Low Profile 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 3000 Mhz CL15 – 160€
Carte vidéo : nVidia GTX 1050 2Go GDDR5 – 130€
SSD : Sandisk SSD Plus TLC 240 Go – 90€
Stockage : Seagate BarraCuda 2To 7200 RPM Serial ATA 6 Gb/s – 75€
Alimentation : Seasonic G550 (semi modulaire) – 95€
Ventirad : Fourni avec le Cpu
Boitier : Coolermaster Silencio 652 S – 115€

Comme vous pouvez le constater le tarif de cette configuration dépasse les 1000€. Je conçois que cela reste un budget important mais c’est une configuration que vous garderez sans problème pendant 6 ans au minimum. De plus vous pourrez faire évoluer cet ordinateur en fonction de vos besoins (stockage, mémoire et carte vidéo). Pour terminer sur le sujet du tarif, cette configuration est sans écran et sans accessoires. Si vous désirez compléter cette machine avec certaines options vous risquez de multiplier par 1,5 voir 2 votre budget initial !

5. Les options

Dans ce paragraphe vous trouverez des accessoires ou périphériques en complément de cette configuration mais toujours en relation avec le thème de la photographie.

Le système d’exploitation

  • Windows 10 Édition Famille 64bits sur clef Usb (licence Retail, FPP ou Version Complète) 89€
  • Linux Debian 8 « Jessie » ou 9 « Stretch » 0€ (gratuit)

Pour Windows 10 il faut éviter les versions OEM car elles sont vraiment trop restrictives. En effet quand vous installez une version de Windows 10 en licence OEM, le système d’exploitation est lié au matériel (disque et carte mère) de votre ordinateur. Une licence Retail (FPP et Version Complète sont équivalentes) est dans ce cas lié à l’utilisateur. Ainsi si vous décidez de modifier votre matériel ou carrément de changer de Pc vous pourrez y réinstaller votre version Retail sans problème (ce n’est pas le cas avec une version OEM). Choisissez le support sur clef Usb bien plus pratique que le support Dvd (devenu obsolète).

Si vous décidez de passer sous Linux je vous recommande d’installer la distribution Debian 8 « Jessie » ou la dernière version la Debian 9 « Stretch » encore jeune mais parue en juin 2017. La distribution Debian est pour moi la plus stable, la plus sécurisé, ayant la meilleure gestion de paquets et un suivi incomparable par les développeurs. Sachez que beaucoup de serveurs dans le monde tournent sans redémarrage depuis plus d’un an sous cette version. J’arrête ici la comparaison !

Le ventirad

En standard votre Cpu est déjà fourni avec un ventirad. Si vous désirez overclocker votre processeur, je vous recommande un autre ventirad bien plus performant et silencieux.

Les moniteurs

  • Eizo EV2455 (24 pouces 16/9, sRGB, 1920 x 1200, IPS Dalle matte) 420€
  • Dell U2417H (24 pouces 16/9, sRGB, 1920 x 1200, IPS UltraSharp Dalle matte) 290€
  • Dell U2515H (25 pouces 16/9, sRGB, 2560 x 1440, IPS UltraSharp Dalle matte) 380€
  • Dell P2415Q-4K (24 pouces 16/9, sRGB, 3840 x 2160, IPS Dalle matte) 490€

Tous les écrans proposés ont un gamut sRGB. Le gamut est l’espace colorimétrique. Cela représente toutes les couleurs que l’écran sera capable d’afficher. Il existe différent espace colorimétrique comme le Adobe RVB 1998 ou encore le Prophoto. Je ne vais pas entrer dans les détails car ce n’est pas le but de cet article mais je vous renvoie à cet excellent article : « Choisir son écran : Mon guide d’achat » par Arnaud Frich. En tant que photographe amateur je travaille en sRGB et j’en suis très content car il couvre entièrement l’ensemble de mes besoins.

La souris

La souris peut à vos yeux être un périphérique basique, mais nous allons voir qu’il n’en est rien. Tout d’abord le capteur, préférez le type laser que le type led. Cela vous permettra de la faire fonctionner sur pratiquement n’importe quelle surface et en vous évitant d’utiliser un tapis de souris. Une souris filaire est préférable même si les sans fils sont maintenant équivalentes, mais par expérience cela vous évitera de gérer les batteries. Sachez qu’une souris sans fil se négocie à un prix bien supérieur à une souris filaire équivalente. Je vous recommande également une souris ayant un taux de rafraichissement de 500Hz minimum. C’est la vitesse de transmission de la position du capteur à l’ordinateur par seconde. 500Hz est égal à 500 informations de position du capteur envoyées par seconde. Évitez une vitesse de 125Hz beaucoup moins précise. Attention les souris sans fil utilisent très souvent une vitesse de 125Hz pour éviter l’usure de leur batterie. Cette fréquence est souvent paramétrable via le driver. Pour terminer essayez votre nouvelle souris en magasin si vous en avez la possibilité et de préférence si vous êtes gaucher. Le nombre de bouton n’est pas un critère pour notre utilisation car cela est peu utile à part pour un gamer !

Les constructeurs assomment au niveau tarif les consommateurs avec le nombre de dpi (dots per inch) pour différencier le bas et le haut de gamme. En pratique plus le nombre de dpi est important et plus vite se déplacera le curseur (pointeur) à l’écran. Il sera préférable de régler le paramètre de sensibilité de la souris dans Windows que de choisir un nombre de dpi très élevé. Un dpi élevé peut être intéressent si vous possédez un écran 4K. En effet cela vous dispensera de grands mouvements sur votre tapis de souris.

Les Nas

Dans la sauvegarde de données comme je l’ai déjà répété, la sécurité des données est un élément clef. Le Nas est l’appareil indispensable, certes cela reste un achat assez onéreux mais il vous rendra d’autres services (surveillance vidéo, sauvegarde, synchro cloud…). 2 Disques montés en Raid 1 reste la meilleur solution pour la sécurité de vos données.

Tablette

Il existe différents types d’accessoires pour faciliter la tache d’un photographe au quotidien, une tablette graphique est l’une d’elle mais il vous est possible de vous seconder d’un 2ème moniteur également. Pour rester dans le raisonnable au niveau tarif je n’ai sélectionné qu’une seule tablette avec stylet dans la célèbre marque Wacom et surtout parfaitement compatible avec Lightroom et Photoshop. Il faut reconnaitre que ce genre de produit reste un achat relativement onéreux !

Sonde de calibration

Un moniteur doit être calibrer au moins une fois par mois. Pour ce type d’exercice il est nécessaire d’avoir une très bonne sonde de calibration. Toutes celles que je propose, sont idéales pour des moniteurs moyens et bas de gamme. Si vous désirez acheter ce type de produit je vous recommande de réaliser un achat groupé entre plusieurs personnes. Il suffira de vous la partager en fonction de vos besoins.

6. Conclusion

Voilà j’espère avoir répondu à vos attentes ou dégrossi le travail de réflexion nécessaire avant cet achat. Pour conclure je n’ai fait aucune mention des ordinateurs portables et cela est tout à fait logique dans ma démarche « économique ». En effet pour espérer trouver sur ce marché une machine équivalente (si elle existe ?), il vous faudra multiplier le coût par au moins 2.5 voir même peut être plus. De même il sera impossible pratiquement d’upgrader cette machine et sa durée de vie sera moindre car plus fragile.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Manu dit :

    Si tout le monde, comme vous prenait le temps de partager ses recherches et son expérience, le monde ne s’en porterait que mieux !
    Merci pour ce partage éclairant.

  2. Michel dit :

    Merci pour ces conseils avisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *