Supprimer la partition de récupération

Recycler un vieux disque dur ou était installé Windows est une bonne option. Le plus difficile est de supprimer la partition de récupération afin de récupérer cette espace de stockage. Voici ma solution…

1. Introduction
2. Le gestionnaire de disque de Windows
3. Supprimer la partition de récupération
4. Conclusion

1. Introduction

Suite au remplacement de mon disque dur standard sur mon ordinateur portable par un disque SSD, je souhaite donc recycler l’ancien disque dur en simple disque de données utilisable conjointement à mon SSD. J’ai de la chance car mon ordinateur portable possède 2 emplacements de stockage 2 pouces et demi. Par contre je me suis heurté à un petit problème en voulant détruire certaines partitions. En effet en utilisant le « Gestionnaire de disque » de Windows 10 je n’ai pas réussi à supprimer la partition de récupération appelée également partition « Recovery » sur mon disque. Pour cela j’ai du utiliser le logiciel Diskpart de Microsoft et je vous explique dans ce tutoriel le fonctionnement de cet outil en ligne de commande.

2. Le gestionnaire de disque de Windows

Le tutoriel a été réalisé sous Windows 10 et fonctionne parfaitement sur les autres versions de Windows.

Ici je vais vous démontrer l’inefficacité à supprimer la partition de récupération avec le « Gestionnaire de disque » de Windows. Pour lancer l’outil, faites un clique droit sur le logo de Windows et cliquez sur l’item « Gestion du disque« .

supp partition recovery gestion disque

 

Mon système comporte 2 disques physiques. On remarque donc que le 1er disque noté « disque 0 » est le SSD et que le 2ème disque noté « disque 1 » est le disque dur que je souhaite formater. Sur ce dernier on distingue bien les différentes structures du disque et plus particulièrement la partition de récupération que je désire supprimer car elle ne sert plus à rien. Cette partition représente presque 14 Go d’espace à récupérer ce qui n’est pas à négliger.

supp partition recovery presentation disques

 

En faisant un clique droit sur la partition de récupération on obtient un simple item « Aide » qui s’affiche. Aucune action n’est donc possible sur ce genre de partition avec le « Gestionnaire de disque » de Windows et cela est bien dommage.

supp partition recovery suppression impossible

Il existe plusieurs solutions pour supprimer la partition de récupération comme le très connu logiciel Gparted. Mais au lieu de télécharger un nouvel outil j’ai préféré utiliser l’outil Diskpart fourni avec Windows.

3. Supprimer la partition de récupération

Attention l’outil Diskpart est un outil très puissant. Si vous hésitez dans votre démarche, ne l’utilisez pas car vous pouvez créer de gros dégâts sur vos disques comme la perte totale de vos données. Cette commande s’adresse donc à des personnes ayant de bonnes connaissance sur le partitionnement et le formatage des disques. Avant de commencer je vous conseille de débrancher les clefs Usb et autres disques externes pour limiter le nombre de disques présents sur votre système. Cela vous évitera l’erreur majeure c’est à dire de vous tromper de disque.

Allez c’est parti !
Lancez la console « Invite de commande » en mode administrateur. Pour cela faites un clique droit sur le logo Windows en bas à gauche et cliquez sur l’item « Invite de commande (admin)« .

supp partition recovery cmd admin

 

Tapez la commande « diskpart » et validez avec la touche « Entrée » pour lancer l’utilitaire.

supp partition recovery diskpart

Nous sommes maintenant dans le cœur du logiciel Diskpart et tout se fait en ligne de commande.
La première commande que nous allons lancer est la commande « rescan« . Cela va permettre au logiciel de scanner l’ensemble des disques présents sur votre système.

supp partition recovery diskpart rescan

 

Ensuite tapez « list disk » et validez avec la touche « Entrée« . Cette commande va lister l’ensemble des disques présents sur votre système.

supp partition recovery diskpart list disk

 

On retrouve bien mes deux disques : le disque 0 (SSD) et le disque 1 (disque dur classique). Je vous recommande de vous repérer à la taille du disque pour différencier vos lecteurs. Maintenant nous allons sélectionner le disque sur lequel nous allons travailler. Tapez « Select disk 1 » et validez avec la touche « Entrée« . Ne vous trompez pas car toutes les commandes suivantes s’effectueront sur ce dernier.

supp partition recovery diskpart select disk 1

 

Nous allons à présent lister l’ensemble des partitions sur ce disque. Tapez « list partition« .

supp partition recovery diskpart list partition

 

Il se peut que vous ayez plusieurs partitions sur votre disque. Pour simplifier les choses j’ai au préalable supprimer les autres partitions sur ce disque avec le gestionnaire de disque de Windows. (Bien sûr c’est là d’ailleurs que je me suis rendu compte que je ne pouvais pas supprimer la partition de récupération). Ici c’est donc simple je n’ai plus qu’une seule partition. Sélectionnons la partition avec la commande suivante « select partition 1« . Vous pouvez repérer la partition grâce à son type, la notre est notée « récupération« .

supp partition recovery diskpart list partition

 

Elle est maintenant sélectionnée, nous pouvons donc supprimer la partition de récupération. tapez « delete partition override » et validez avec la touche « Entrée« .

supp partition recovery diskpart delete partition override

 

Nous avons terminer avec l’outil Diskpart, tapez « exit » pour quitter le programme. Fermez la fenêtre de l’invite de commande.

supp partition recovery diskpart exit

Ouvrons dès à présent le « Gestionnaire de Disque » afin de vérifier la suppression de la partition de récupération. Nous voyons qu’elle a bien été supprimée par Diskpart.

supp partition recovery-gestion ok

Nous aurions pu continuer avec Diskpart, c’est à dire créer un volume (partition) et le formater. Mais l’interface graphique du « Gestionnaire de disque » est plus pratique. Faites un clique droit sur le disque et choisissez l’item « Nouveau volume simple » pour créer une partition.

supp partition recovery gestion nouveau volume

Je ne vais pas détailler la suite car ce n’est pas le but de cet article. A ce stade c’est à vous maintenant de décider comment vous allez partitionner votre disque.

4. Conclusion

Vous venez de découvrir la commande Diskpart mais sachez que cet outil permet de :

  • Créer des partitions
  • Supprimer et modifier les partitions
  • Formater
  • Redimensionner les disques
  • Effacer les données
  • Rendre une clef Usb bootable
  • Convertir un disque au format Mbr au format GPT et vice versa.
  • Assigner une lettre au lecteur

Je le répète la commande Diskpart est très puissante. Manier toujours cette commande avec une grande prudence.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Manu dit :

    Superbe article, très clair et qui a résolu mon problème sans bavure !
    (effacer une partition de récupération sur un ancien disque windows recyclé en disque secondaire)
    Merci d’avoir partagé cette connaissance avec autant de soin.

  2. franck dit :

    super merci, explication très claire merci encore

  3. dlepretre dit :

    Merci beaucoup, article très clair, bien expliqué pas à pas en évitant les grosses erreurs. merci beaucoup pour cette contribution.

  4. cap'tain kirk dit :

    il y a beaucoup plus simple sans aller traficoter dans la console

    vous démarrez sur votre disque d’installation système 7, 8, 10, peu importe
    vous laissez l’installation se faire (chargement des fichiers) jusqu’à l’affichage de la fenêtre qui liste les disques et partitions

    vous repérez le disque sur lequel vous voulez supprimer la partition récupération,
    vous supprimer la partition de récupération et la partition principale
    pour n’en faire qu’une et vous lancez le formatage,
    une fois le volume formaté, (quelques secondes) vous interrompez l’installation si vous ne voulez pas installer de système sur ce disque
    et le tour est joué.. CQFD

    Faites quand même attention de bien vérifier que les lettres ou les noms des partitions a supprimer correspondent bien au disque en question..

  5. Eugene Toons dit :

    Merci pour votre commentaire, mais il faut quand même traficoter pour interrompre l’installation ! :-)

  6. DUBREUIL dit :

    Nickel ! Rien à dire. C’est clair, précis et efficace.
    Bravo

  7. SULER dit :

    MERCI !!!!!!

    J’étais a deux doigts d’aller me faire enculer 50€ chez un informaticiens !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *