Monter un mini Pc de A à Z

Introduction

Ce billet n’est pas tout à fait un tutoriel mais plutôt un exemple qui vous permettra de monter un mini Pc de A à Z. J’ai omis la partie tarification dans cet article car les prix oscillent bien trop souvent. Mais en contre partie je vous dresse une liste de tous les composants et des liens partenaires vers le site d’Amazon. Ainsi si vous le désirez, vous pourrez monter ce mini Pc à l’identique.

Pourquoi monter un mini Pc ?

Mon but était de réaliser un ordinateur (juste une unité centrale sans écran, ni clavier et ni souris) qui prendrait le moins de place possible. En effet il devait s’intégrer sur mon bureau en supplément déjà de mon matériel. Je le désirais compact et à la fois puissant. Même si cet ordinateur était destiné à la bureautique, il devait pouvoir être capable de lancer des jeux peu gourmands. Mon challenge était donc de monter un mini Pc performant et esthétique. Certes le marché des mini PC près à l’emploi existent déjà comme les célèbres NUC, mais je préfère assembler mes propres machines car j’aime avoir le choix total de mes composants.

Choix des composants

Le processeur

Mon premier dilemme était de décider si j’allais intégrer dans cette configuration une carte vidéo ou non. En effet cela va déterminer la taille et le volume du boitier que je pourrai choisir. Si par contre je décide d’intégrer une carte graphique, il est pratiquement impossible de monter un mini Pc. En effet une carte vidéo est l’un des éléments les plus volumineux dans un ordinateur. Au final mon choix s’est tourné naturellement vers un processeur avec un Chipset graphique intégré.

Il est vrai que les processeurs i5 d’Intel sont pourvus d’un Chipset graphique intégré (HD Graphics). Cependant il faut reconnaître que pour visualiser une vidéo il n’y a pas de problème mais pour faire tourner un jeu de type Moba, cela est totalement impossible ! Du coté d’AMD, deux processeurs sont sortis dans le premier trimestre 2018 (il y a plus d’un an déjà) avec une architecture Vega pour la partie graphique : le Ryzen 3 2200G et le Ryzen 5 2400G. Par contre côté performance on obtient avec l’AMD Ryzen 5 2400G l’équivalent d’une carte graphique AMD RX 550 ou d’une Nvidia GT 1030. Vous allez me dire que cela est peu par rapport à une véritable carte graphique mais comparé au Chipset graphique du processeur Intel nous le surpassons de très loin !

Mon choix s’est donc porté naturellement sur le processeur Ryzen 5 2400G d’AMD qui est aussi le plus performant. Ce dernier est un 4 cœurs/8 threads à 3,6 GHz (3,9 GHz en Boost) qui est certes très largement suffisant et puissant pour un tel ordinateur. De plus au niveau tarif cela reste très abordable et très en dessous de ce que peut proposer le concurrent Intel.

Amd Ryzen 5 2400G

Le boitier

Après avoir écumé tous les sites des principaux fabricants de boitier je me suis arrêté sur le boitier Chopin version aluminium brossé du constructeur In Win. Je suis tombé sous le charme car oui c’est bien une affaire de goût ! Attention ce boitier est fourni avec une alimentation de 150 W et il est important de souligner qu’il aurait été aberrant de choisir un processeur plus puissant ! Pour information le processeur possède un TDP de 65W.

La carte mère

Il est vrai que le boitier détermine la dimension de la carte mère et donc en conclusion ce sera un modèle Mini-ITX. Mes seuls critères étaient que la carte mère possède le Wifi, un connecteur HDMI ou Display-port, un port USB-C et un connecteur M.2. Sur les sites commerçants le résultat de mes recherches fût assez pauvre et le choix s’est vite porté vers le seul modèle disponible à tarif abordable (bien sûr au moment ou j’ai commandé le matériel). Mon choix s’est donc porté sur la carte mère Asrock Fatal1ty B450 Gaming-ITX/AC. En effet pour ce genre de matériel les prix sont souvent élevés car les cartes sont peu nombreuses sur le marché mais elles possèdent toutes les options disponibles que l’on rencontre sur des cartes mères standards milieu de gamme voir haut de gamme.

Carte mère Asrock Fatal1ty B450

Le Ventirad

Un autre point important était de ne pas tomber dans le piège du refroidissement. En effet le boitier a une épaisseur de 84 mm et je peux vous assurer que c’est très très petit.

J’ai donc recherché sur le site du constructeur In Win quelle était la hauteur maximale du Ventirad que pouvait accepter ce boitier. Il est très important quand on assemble une machine avec certaines particularités, de visiter les sites des constructeurs afin de lire les documentations techniques. Bien souvent on en retire des informations importantes comme les dimensions, les spécifications techniques ou encore des incompatibilités avec du matériel d’autres constructeurs. Je finis par trouver l’information que je recherchais : 43 mm de hauteur maximum pour le Ventirad. J’ai été surpris par la dimension car cela est vraiment très petit. Après mainte recherche chez les constructeurs j’ai trouvé deux Ventirads qui pouvaient convenir : le Noctua NH-L9a-AM4 (37 mm) et Cryorig C7. Mon choix s’est naturellement dirigé vers le Noctua car je possède déjà un Ventirad de cette marque.

Noctua NH-L9a-AM4

La mémoire

Ici pas vraiment de difficulté j’ai choisi de la mémoire DDR-4 standard à 2400 Ghz. Le seul critère était que cette mémoire ne dispose pas de refroidisseur pouvant toucher ou gêner le montage du Ventirad. J’ai opté pour 2 barrettes de 8 Go pour un total de 16 Go qui me laisse tranquille pour un bon moment. Le modèle HyperX Fury Kit 2 x 8 Go DDR4-2400 CL15 fut donc choisi.

barrette mémoire HyperX Fury DDR4-2400

Le stockage

Place oblige ! Je me suis tourné vers un SSD de capacité de 500 Go en type M.2 qui est beaucoup plus petit qu’un modèle standard en 2.5 pouces. De plus la connexion se fait directement sur la carte mère et cela évite les câbles d’alimentation et SATA. Le Crucial MX500 est le choix parfait en terme de qualité et de prix. Samsung et Crucial sont les 2 fabricants à qui je donne tout ma confiance pour le choix de SSD surtout quand je monte un ordinateur de type bureau (Desktop). Certes Samsung a une gamme plus étendue mais Crucial fournit de bons produits très performants dans le milieu de gamme.

Attention avant d’acheter un SSD M.2 il est nécessaire de vérifier le type de port et la longueur du futur SSD que peut accepter la carte mère. Pour cela il est nécessaire de vérifier ces informations dans la documentation sur le site du fabricant. Ici la carte dispose d’un port de type PCIe Gen3 x4 Ultra M.2 (compatible M.2 SATA3 6Gb/s) avec une longueur standard de 80mm.

SSD Crucial MX500 M.2 500Go

Liste des composants

Voici la liste complète des composants ce qui vous permettra d’assembler si vous le désirez ce Mini PC de façon identique (enfin presque !).

Attention ! A l’heure ou j’écris cet article le processeur Ryzen 5 2400G (4C/8T) n’est plus disponible chez Amazon. Je l’ai donc remplacé par le Ryzen 3 2200G (4C/4T) dans cette liste qui est certes un peu moins puissant mais tout aussi efficace.

Le constructeur AMD commercialise dans cette même gamme de nouveaux processeurs comme le Ryzen 3 3200G (4C/4T) et le Ryzen 5 3400G (4C/8T). Si vous désirez utiliser ces derniers je vous engage à bien vérifier la compatibilité de la carte mère. En effet ces processeurs sont compatibles avec des cartes mères équipées de Chipset Serie 500. La carte mère que je propose est équipé d’un Chipset Serie 400 (B450). Si vous désirez utiliser celle-ci avec des nouveaux processeurs, assurez-vous que le Bios a bien été mise à jour et compatible avec la nouvelle génération de processeurs AMD ! Certains sites d’achat proposent cette mise à jour sous certaines conditions et parfois même payante. Les dernières cartes mères avec un Chipset Serie 500 sont proposées à des prix un peu « salés » pour ne pas dire exorbitants, c’est pourquoi je vous encourage à acheter l’ancienne génération (moins couteuses) mais avec un Bios adapté.

Si vous arrivez à dénicher un Ryzen 5 2400G, achetez-le ! Il vaut vraiment le coup car il y a très peu de différence au niveau puissance avec le nouveau Ryzen 5 3400G.

Type de composantFabricantDésignation
ProcesseurAmdRyzen 5 2400G (non disponible chez Amazon)
ProcesseurAmdRyzen 3 2200G
Carte mèreAsrock Fatal1ty B450 Gaming-ITX/AC
MémoireHyperXKit 2 x 8Go DDR4-2400 CL15
StockageCrucialMX500 500Go SATA M.2
VentiradNoctuaNH-L9a-AM4-L
BoitierIn WinChopin BQ696 Silver

Monter un mini Pc pas à pas

La difficulté pour monter ce mini pc est l’étroitesse du boitier. Le principe est d’assembler le maximum de composants sur la carte mère. Ensuite il faudra procéder au montage et à la fixation de cette dernière dans le boitier. Pour terminer nous réaliserons les branchements et essayerons de réaliser un câble management correct.

L’électronique n’aime pas l’électrostatique ! Les professionnels utilisent bien souvent un bracelet électrostatique pendant tout le montage du Pc. Pour nous simple « padawan » je vous conseille avant toute manipulation de matériel électronique (SSD, barrette mémoire, ect…) de décharger l’électricité statique emmagasiné sur votre corps et vos vêtements. Il suffit pour cela de toucher une carcasse en fer afin de vous décharger de toute électricité statique. Le chassie du boitier peut parfaitement faire l’affaire ou un objet assez imposant constitué de métal. Ne négligez pas cette opération !

Démonter le système de rétention d’origine

Nous allons démonter le système d’origine de rétention pour Ventirad pré-installé sur la carte mère. Pourquoi ? Tout simplement parce que notre Ventirad Noctua dispose de sa propre fixation.

Pour toutes les opérations à réaliser sur la carte mère, je vous conseille toujours de la poser sur un support de protection comme un carton épais ou d’utiliser la mousse de protection disponible dans l’emballage de cette dernière.

  • Dévissez les vis des deux supports en plastique de chaque côté du Socket du processeur. Retirez les vis.
  • Retirez les deux supports en plastique.
  • Ensuite retirez la plaque en métal (backplate) en dessous de la carte mère.

Monter le processeur

Le montage du processeur est assez simple. Veillez à ne pas toucher les pins sous le processeur.

  • Placez le levier vers le haut afin de débloquer le système de maintien du processeur.
  • Déposer délicatement le processeur sur le Socket en respectant que le repère du processeur coïncide avec celui du logement (Socket).
  • Abaissez le levier et verrouillez-le sous le Socket afin de bloquer le processeur. Ne forcez surtout pas ! Si vous n’y arrivez pas, vérifiez que le processeur est bien positionné.

Monter le Ventirad

C’est certainement la partie la plus difficile de l’assemblage de ce Pc. Mais si vous y allez calmement et avec méthode, cela devrait bien se passer.

  • La première chose est de repérer la position de la connexion du ventilateur du ventirad sur la carte mère. Généralement il est nommé sur la carte mère « CPU_FAN« , ici sur celle-ci c’est « CPU_FAN1« .
CPU_FAN1 Asrock Fatal1ty B450

Préparation avant de poser la pâte thermique

  • Positionnez le ventirad sur le processeur sans pâte thermique (pour l’instant).
  • Visualisez et faites coïncider les trous sur la carte mère avec les pattes du socle du ventirad.
  • Vérifiez que le radiateur ne gène pas et ne soit pas placer au dessus des 2 connecteurs mémoire.
  • Ensuite vérifiez que le câble de branchement du ventilateur puisse être brancher au connecteur de la carte mère. Sinon vous allez devoir faire un 180° à l’ensemble du système.
  • Quand vous pensez que cela est bon, retirez le ventirad et retenez mentalement dans quelle position vous l’avez placé ! (fiez-vous au câble d’alimentation du ventilateur).

La pâte thermique

Le Noctua NH-L9a-AM4 est fourni avec un bundle intéressant et notamment avec une très bonne pâte thermique : la Noctua NT-H1. Cette pâte est largement suffisante pour ce type de processeur car je ne compte pas l’overclocker.

Boite Noctua NH-L9a-AM4

Si vous n’avez pas de pâte thermique fournie avec votre ventirad je vous conseille d’en acheter. Généralement quand vous achetez un processeur, le ventirad est fourni. Ce dernier dispose de sa propre pâte thermique déjà appliquée sous forme d’un patch. Mais cette pâte n’est pas forcément de bonne qualité. Il est à noter que je change la pâte thermique de mon processeur tous les ans. Cela me permet par la même occasion de dépoussiérer le radiateur et le ventilateur. Un autre dernier conseil c’est que je vous déconseille d’acheter des pâtes thermiques en métal liquide (même si elles sont plus performantes) car il y a de grosses particularités techniques (exit l’aluminium, attention à la conductivité et le prix). Voici celles que j’utilise couramment :

  • Noctua NT-H1 pour un usage standard.
  • Noctua NT-H2 pour un usage un peu plus poussé comme l’overcloking ou un processeur ayant un TDP dépassant les 100W.
NT-H1 (3,5 gr)NT-H2 (3,5 gr)

Pose de la pâte thermique et du ventirad

Le principe est de poser le ventirad à l’envers sur le table, de mettre la pâte thermique sur le processeur et de retourner la carte mère sur le ventirad. Cette méthode permet de visser l’ensemble plus facilement. N’hésitez pas à expérimenter cette solution sans pâte thermique avant de procéder réellement à l’opération.

  • Placez une petite « noisette » de pâte thermique au centre du processeur.
  • Retournez votre ventirad et posez-le sur votre table de travail directement sur le ventilateur.
  • Placez la carte mère à l’envers sur le ventirad pour que le processeur se pose au centre. Pour vous aider, regardez à travers les trous des vis sur la carte mère pour faire coïncider ceux du ventirad.
  • Appuyez légèrement pour compresser la pâte afin qu’elle s’étale de façon homogène.
  • Posez la plaque en métal sur la carte mère.
  • Vissez maintenant les 4 vis pour bloquer le ventirad. Ne forcez pas lors du serrage.
  • Quand l’opération est terminée, vous pouvez alors retourner la carte mère.
  • Ne pas oubliez de connecter le câble du ventilateur sur le connecteur « CPU FAN1 » sur la carte mère.

Installation des mémoires

Les barrettes de mémoire possèdent un sens de montage. Pour information le détrompeur qui sépare les deux rangées de connecteur, ne se trouve pas au centre de la barrette.

  • Débloquez et abaissez légèrement les blocages des deux emplacements mémoire.
  • Repérez le sens de montage de la barrette grâce au détrompeur.
  • Positionnez et glissez la barrette dans le logement et appuyez fermement sur le dessus.
  • Le loquet devrait prendre place dans la barrette automatiquement. Vous pouvez l’aider en actionnant manuellement le loquet tout en appuyant toujours sur le dessus la barrette.
  • Faites de même pour la deuxième barrette mémoire.

Monter le SSD

  • Retournez délicatement la carte mère et posez-la sur le ventilateur du Ventirad. Utilisez toujours le tapis en mousse ou un carton.
  • Glissez le SSD dans la connectique légèrement incliné (comme sur la photo).
  • Abaissez le SSD délicatement et cela sans forcer.
  • Vissez maintenant le SSD directement sur la carte mère avec l’une des vis fournies.

Installer la plaque arrière du boitier

Avant de placer la carte mère dans le boitier, nous allons placer la plaque arrière (appelée également backplate) fournie normalement avec toutes les cartes mères.

  • Déposez votre boitier à plat afin de simplifier l’opération.
  • Clipsez fermement la backplate dans le logement à partir de l’intérieur du boitier et appuyez avec insistance aux quatre coins de la plaque. Ma méthode est simple ! Je positionne la plaque légèrement inclinée en premier vers le bas dans son logement et ensuite je la redresse délicatement en pressant fermement vers les deux coins supérieurs. En fonction de certain boitier l’opération peut être facile ou non, parfois il sera nécessaire d’user de la force pour clipser la plaque.

Monter la carte mère dans le boitier

Dans ce boitier vous n’avez pas besoin de monter des entretoises afin de ré-hausser la carte mère. En effet un dispositif de plusieurs plots existe déjà.

  • Dégagez les câbles du boitier afin qu’ils ne vous gênent pas lors de l’introduction de la carte mère.
  • Inclinez légèrement la carte coté connectique et positionnez la carte dans le boitier. Assurez vous que les connecteurs de la carte mère passent bien au travers de la plaque arrière.
  • Faites coïncider les trous de vis (aux 4 coins de la carte) avec ceux des plots du boitier.
  • Vissez les quatre vis toujours sans forcer.
visser carte mère Asrock Fatal1ty B450

Réalisation du câblage

Nous allons maintenant brancher tous les câbles du boitier sur la carte mère. Ces branchements sont nécessaires afin premièrement d’alimenter électriquement la carte mère et deuxièmement de connecter les différents voyants, connecteurs et boutons du boitier.

Les différents connecteurs

Avant de commencer je vais vous présenter les différents câbles disponibles dans ce boitier (alimentation comprise).

  • Le connecteur d’alimentation ATX (24 pins). Ce dernier permet d’alimenter la carte mère.
connecteur ATX 24 pins
  • Le connecteur d’alimentation ATX 12v (8 pins). Celui-ci permet d’alimenter directement le CPU.
connecteur ATX 12v
  • Les connecteurs Power SW (bouton allumage Pc), Power Led (diode d’alimentation) et HDD Led (diode d’activité du disque de stockage). Attention ces connecteurs possèdent des polarités. Comment connaitre la polarité d’un connecteur ? le fil négatif « – » est sans couleur (généralement noir ou blanc) et donc l’autre fil est le positif « + ». Sur certain connecteur un petit triangle est moulé sur l’enveloppe plastique c’est le fil positif « + ».
connecteurs Power SW Led HDD
  • Le connecteur HD Audio
connecteur HD Audio
  • Le connecteur USB 3.1
connecteur USB 3.1

Brancher les différents connecteurs

Munissez-vous du manuel technique de votre carte mère afin de déterminer avec précision la localisation des différents branchements. Faites bien attention au sens de montage (généralement un détrompeur existe) et surtout de ne jamais forcer.

différents connecteurs carte mère
  • Branchez le connecteur ATX. Vous ne pouvez pas vous tromper les broches sont de formes différentes. Repérez le clipse de blocage sur la prise et sur le connecteur afin de déterminer le sens. Enclenchez ce dernier pour le bloquer.
branchement connecteur ATX carte mère
  • Poursuivez avec le connecteur ATX 12v qui est plus petit mais de même conception. Repérez-vous toujours au clipse de blocage.
  • Branchez la prise HD Audio. Repérez-vous grâce à la pine manquante sur la carte mère et sur le connecteur pour son orientation.
  • Connectez les petites prises directement sur les pines. Faites attention à la polarité. Pour cela faites un petit tour dans votre manuel !
schéma System Panel Header
  • Branchez le connecteur USB. Il possède un détrompeur sur le côté de la prise, vous ne pouvez pas faire d’erreur !
branchement connecteur USB 3.1 carte mère

Voilà nous venons de brancher toute la connectique. Mais ce n’est pas terminer…

Le câble management

C’est l’optimisation de l’intérieur du boitier. Le principe est de ranger soigneusement l’ensemble des câbles afin que ces derniers ne gênent pas le flux d’air dans le boitier. Notre mini boitier est pauvre en câble donc j’ai disposé l’ensemble des câbles autour de la carte mère. Cela permettra de ne pas gêner si besoin le dégagement de chaleur de la carte mère et surtout du processeur.

câble management In Win Chopin

Au dos du boitier (coté carte mère) n’hésitez pas à poser des petites attaches (colsons en plastique) pour attacher les différents câbles. Cela évitera qu’ils soient libres et qu’ils bloquent l’ouverture ou la fermeture du panneau arrière.

câble management In Win Chopin dos

Installer le système d’exploitation

Avant de remettre les portes latérales du boitier j’installe toujours le système d’exploitation. Cela me permet de constater premièrement que tout fonctionne correctement et deuxièmement de vérifier qu’aucun câble ne vienne toucher le ventilateur si le boitier vibre. Ici c’est assez simple il n’y a qu’un seul ventilateur c’est celui du processeur.

Installez votre système Windows 10. Si cela vous intéresse j’ai publié un article : comment activer Windows 10 avec clé d’activation achetée sur Internet.

Le refroidissement du boitier

Le boitier de ce mini Pc ne posséde pas de ventilateur donc il n’y a pas de flux d’air entrant par ce système. Sachant que le ventilateur du processeur est très près de la grille coté porte latérale, l’air frais est donc aspiré par ce dernier. Ce système permet donc de refroidir le radiateur du processeur et également la carte mère. De plus sachant que l’air chaud monte, il peut donc s’échapper de la grille du dessus.

refroidissement et flux d'air In Win Chopin

Finitions

Monter les portes latérales

Vous pouvez à présent monter les deux portes (ou panneaux). Positionnez la porte au niveau des ergots et glissez-la. Vissez la petite vis afin de maintenir la porte.

  • Repérez l’emplacement des ergots sur les portes.
  • Ensuite repérez également les logements sur le boitier.

Vous pouvez pour plus de simplicité mettre le boitier à plat. Mais faites attention, la porte coté processeur en en grille perforée (sorte de mesh) est très fragile.

  • Faites coïncider les ergots du panneau dans les logements sur le boitier. La porte doit être légèrement décaler à gauche de moins d’un cm.
montage porte latérale In Win Choppin
  • Quand le panneau est bien positionné dans les logements du haut et du bas.
  • Faites glisser le panneau vers la gauche.
  • Le loquet de gauche devrait se placer automatiquement.
  • Vissez pour bloquer le panneau.
visser porte latérale In Win Chopin

Monter les antennes Wifi

  • Prenez une antenne et placez-la à l’horizontale.
  • Vissez l’antenne sur le connecteur.
  • Faites de même avec la deuxième antenne.
  • Tournez et redressez simplement les deux antennes pour former un « V« .

Conclusion

Monter un mini Pc est dans l’ensemble assez simple. En effet beaucoup d’éléments n’ont pas été utilisés que l’on rencontre généralement dans un boitier standard. Cela aurait été beaucoup plus complexe si l’on avait du s’occuper de gérer :

  • L’alimentation.
  • Des ventilateurs du boitier.
  • Un disque dur.
  • Une carte graphique.

Voilà j’espère que cet article vous a intéressé et qu’il vous permettra de monter un mini Pc avec de bonne connaissance. Cela demande certes une certainement organisation et rigueur, mais quel bonheur d’admirer sa propre machine que l’on a monté soi-même !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.